• Tiens le bien !

     

     

     

    Prison d'Angoulême 16

    année : 1976

     

    extrait du récit :

    La nuit du centaure .

     

    A nouveau , nous sommes de sortie

    dans la cour intérieure ;

    je m'approche d'une fenêtre

    le visage ravagé d'un détenu apparaît

    il doit souffrir

    les yeux sont exorbités .

     

    Il demande à un compagnon de cellule

    proche de moi

     

    qu'est ce qu'il a fais ?

     

    il a essayé de faire dérailler un train ...

    le " visage ravagé "

    blanchit d'un seul coup

    maintenant c'est un dément

    qui parle !

     

    tiens le bien ; je vais chercher un ciseau

    pour lui crever les yeux !

     

    dans le train ,

    il y avait ...

     

    ma soeur .

     

    Dans la grande cellule

    à un certain moment

    je me mis à remuer

    les placards muraux

    comme si je voulais les arracher

    une multitude de petits objets

    ainsi que des petits papiers

    sont tombés à terre...il y aurait bien pu y avoir  dans le lot

     

    des ciseaux !

     

     

     

     

     

    nb :  Pendant ma détention , je me suis " exité " un peu

     

    tiens ! ça me rappelle quelque chose

    ( article de presse )

     

     c'est la même expression

    que j'ai employée

    quand ce médecin à mis son tampon

    ( des années plus tard , consultation pour troubles bipolaires )

     

    donc je parlais de " tamponnage "

    de papiers concernants

    les prochains rendez-vous . ( voir sketch Le train pour Pau )

     

     

     

     

    A cette  consultation

    j'évoquais un grand psychanaliste allemand

    ce toubib me dit

    en projetant un livre écrit justement par Jung... oui je crois que c'est celà

     

    ce livre atterrissant devant moi

    suite à son lancement habile

     

    C'était un nazi !

     

    d'un air désabusé

    je lui réponds

     

    Ben ...il faut de tout pour faire un monde !

     

    je n'ai pas touché ce livre

    quand j'offre un bouquin

    ça n'est pas ainsi que je le fais

    ( ce passage est romancé pour les besoins du récit )

     

    entre nous visiteur , lecteur peu être ,

     

    cet article est

    un bon moyen

    pour savoir si ce toubib

    parcours mon blog .

     

     

    J'ajoute :

    ce livre , j'ai déjà du y jeter

    un coup d'oeil

    lorsque j'étais " client "

    à la bibliothèque d'Angoulême .

     

     note aux visiteurs

     vous avez peu être

     lu une bonne partie du récit

    un conseil

     cliquez sur les articles non lus

    rubriques marges de chaque côté

    de la page centrale .

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :