•  

    Centre spécialisé de la Charente

    Pavillon Janet

    année : 1976

     

    Je suis dans ma cellule

    assis sur le sol

    contre le mur

    je cherche un peu de fraîcheur

    à la radio

    une jeune femme chante

    elle s'appelle Jeanette

    sa chanson me plait .

     

    Ce jour

    le docteur m'autorise à " sortir "

    ma compagne est arrivée

    elle est vêtue

    d'une belle tenue blanche

    ce blanc fait ressortir

    sa chevelure brune .

     

    Les malades la salue

    ils croient que c'est une infirmière .

     

    Nous sortons du pavillon Janet

    nous montons par le chemin

    qui se présente

    devant nous .

     

    Nous grimpons , progressons

    dans notre ascension ;

    on dirait que l'on voudrait ...

     

    atteindre le ciel !

     

     

    Nous sommes maintenant

    après beaucoup de peines

    dans un joli bois de pins

    il y a de très belles fougères ...

    ma compagne les regardent ,

    alors , je m'aperçois

    que tout deux

    nous cherchons la même chose

     

    bientôt

     

    sur les fougères

    nous nous aimons .

     

    Nous sommes heureux

    nous reprenons le chemin

    vers le centre .

     

    Nous retardons le moment

    de nous séparer ;

     

    Lorsque ma belle me quitta

    je vis une petite feuille dorée

    sur son mollet gauche

    entre le collant et la peau ,

     

    cette petite feuille ...

     

    une marque !

     

    celle de notre amour .

     

                                                                                         MandelEden

    nb : peu être quelques soucis de conjugaison

    nous allons voir celà .

     

     clique sur articles non lus

    dans les marges .

     


    votre commentaire
  •  

    " Fleurs du hasard ".

    Citation :

    Il y a des fleurs partout

    pour qui veut bien les voir .

                     Henri Matisse

     

    clic sur image pour agrandir .

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Cimetière de trains en Bolivie .

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

               En réponse aux allusions d'un journaliste .

     

    Je n'observe rien ... je me planque !

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    A propos du récit : La nuit du centaure .

     

    Fondé sur un  fait divers

     

    Lieu : Charente

    année : 1976

     

     

     

    Cette nuit de l'année 1976

    malgré le signal de passage neutralisé

    après mon ascension  du pylone

     

    les convois sont passés

    certes à faible vitesse

    mais n'ont pas stoppés

     

    la forme humaine blanche

    ma femme

    dans ma vision

    était suspendue

    au dessus de la voie de droite

    en regardant vers Angoulême

    j'ai aperçu une barre de béton

    de l'autre côté

    on peut se poser des questions

    sur sa présence près des voies

    j'ai trainé cette barre

    je dis trainé , pas porté

    il n'y a pas besoin d'être Hercule

    pour celà

    la question

    cet obstacle a été plaçé

    sur la voie de gauche

    aux " psy "

    de voir l'erreur .

     

    Photo d'exemple en fin d'article .

     

    Sur la gauche

    le train parait être

    sur la voie de droite

     

    sur la droite

    le train parait être

    sur la voie de gauche

     

    c'est une seule photo

    vue en symétrie

    logiciel Photofiltre

    plugin effet miroir

     

    * Vingt-cinq ans après . train en symétrie

     


    votre commentaire
  •  

     

    Prix spécial du jury

    au festival de Cannes .

    Ce metteur en scène

    a fait connaitre

    Jeanette

    qui m'as tenu compagnie en 1976

    j'adore cette mélodie

    ( ce qui n'est pas le cas de tout le monde )

    enfin , il y en a qui n'ont pas l'oreille .

    à suivre ...

    nb : cet autre Carlos n'était pas terroriste !

     

     

     

    Carlos Saura . Coms   Porque te vas .

    à propos de cellule .

    Carlos Saura . Texte Thème  Enfermement

     

     

    Carlos Saura . Indications et coseils Thème : L'enfermement .

     

    visiteur , clique sur les articles non lus

    dans les marges .

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Année : 1976 

    extrait du récit : LA NUIT DU CENTAURE .

     

    Je me trouve maintenant

    sur la route de Paris

     

    déjà !

     

    c'est vrai , j'en prend conscience

    le déroulement du temps

    prend des libertés avec moi !

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique